La coiffeuse comme symbole de la féminisation du mobilier

La coiffeuse comme symbole de la féminisation du mobilier

Apparues sous la Régence au début du XVIIIème siècle, les coiffeuses ou "poudreuses" sont des meubles pratiques destinés à la toilette et au rangement des accessoires.

Dans sa forme classique, elle se présente sous la forme d'un petit bureau doté d'un tiroir central et de façades ornés de tiroirs factices qui cachent des casiers. Ces derniers, aménagés ou garnis de textiles sont accessibles par le dessus au moyen d'abattants. Le dessus de la coiffeuse est divisé en trois parties : deux abattants latéraux qui une fois ouverts donnent un accès aux casiers et font office de rallonge, et la partie centrale munie d'un miroir.

La coiffeuse est un meuble pratique qui sert à ranger et devant lequel on se prépare, se maquille, se coiffe et se parfume. Destinée aussi bien aux hommes qu’aux femmes, la coiffeuse qui peut être pourvue de cachettes dissimulées destinées à accueillir des bijoux, lettres intimes et autres secrets, est devenue un symbole de coquetterie féminine et des mystères qui l’entourent.

Nos coiffeuses en stock c'est par ici !