Contact us

  1. La coiffeuse comme symbole de la féminisation du mobilier

    La coiffeuse est un meuble pratique qui sert à ranger et devant lequel on se prépare, se maquille, se coiffe et se parfume. Destinée aussi bien aux hommes qu’aux femmes, la coiffeuse qui peut être pourvue de cachettes dissimulées destinées à accueillir des bijoux, lettres intimes et autres secrets, est devenue un symbole de coquetterie féminine et des mystères qui l’entourent.
  2. Le miroir doré Louis Philippe, grand classique du XIXème siècle

    Grand classique du XIXème siècle, le miroir Louis Philippe se caractérise par un souci d'économie qui tend avant tout à une exécution rapide et bon marché. Le style Louis Philippe est un style sobre : l'industrialisation, amenant la fabrication de miroirs en série, se fait au détriment d' une ornementation en bois sculpté que l'on rencontrait dans les époques antérieures.
  3. Le rotin sulfureux du fauteuil Emmanuelle

    En 1974, les aventures en Thaïlande de la jeune expatriée Emmanuelle, du film érotique éponyme réalisé par Just Jaeckin vont émoustiller la France giscardienne de l’époque en pleine libération des moeurs. Si on se souvient d'Emmanuelle, c’est aussi grâce à ce majestueux fauteuil en rotin sur lequel Sylvia Kristel pose lascivement sur l’affiche du film. Véritable objet du désir, ce trône aux origines exotiques a longtemps alimenté les fantasmes.
  1. Voyage de l'écorce au coeur du tronc

    La coupe transversale, ou en bois de bout permet de distinguer la moelle au centre, puis le bois de coeur ou bois "parfait" de l'arbre adulte et en...